Chambre de Métiers et de l'Artisanat de la Haute-Garonne

Sortie de crise

 La CMA 31 oriente les entreprises artisanales en situation de fragilité vers la réponse la mieux adaptée à leurs besoins
En savoir plus

 

ARTINEWS 31

Inscrivez-vous à la Newsletter

Changer sa mobilité

 

Hausse des coûts des carburants, déploiement des ZFE dans les métropoles, la mobilité est en train de subir une révolution qui va conduire progressivement à la fin des moteurs thermiques. Comment faire pour ne pas rester sur le bord de la route ?

Pratiquer l’éco-conduite

L’éco-conduite consiste à utiliser le bon régime moteur et anticiper les freinages. Elle permet de réduire de 10 % à 20 % la consommation de carburant, de réduire les coûts d’entretien des véhicules uniquement en modifiant sa conduite. Il existe des formations à l’éco-conduite et ses formations sont prises en charge par les fonds d’assurance formation. Certains assureurs proposent des primes d’assurances moins couteuses pour des conducteurs formés.

Changer de motorisation

Aujourd’hui les prix de l’essence et du diésel sont particulièrement élevés, pénalisant les marges des entreprises. Dans le même temps, les technologies autour des motorisations électriques et GNV ne cessent d’évoluer, et l’hydrogène va être déployé.

De nombreux artisans ont déjà opté avec succès pour ces nouvelles technologies. Leur secret ? Bien identifier leur besoin en termes de déplacements, utiliser le véhicule de manière optimale et s’organiser.

Ces technologies sont plus couteuses à l’achat. Mais en raisonnant coût total de possession, c’est-à-dire en additionnant l’ensembles des coûts directs (carburant, entretien, assurances, emprunt ou location) et indirects (stationnement, temps perdu en déplacement, péages…) sur la durée d’utilisation, on s’aperçoit par exemple qu’un véhicule léger électrique est plus avantageux qu’un véhicule diésel de même catégorie. De plus, il existe aujourd’hui de nombreuses aides à l’achat de véhicules électriques ou hybrides rechargeables : prime à la conversion, bonus écologique, prime des métropoles ayant mis en place une ZFE, etc.

Passer à la cyclomobilité

Longtail biporteur, front laoder, triporteurs, carioles à assistance électrique… Depuis quelques années l’offre en vélos utilitaires ne cesse de s’améliorer. Il n’y a qu’à parcourir le centre des villes, petites ou grandes, pour constater que de plus en plus de professionnels font le choix de la cyclomobilité. Entre les économies sur l’achat et le carburant, l’absence d’émissions de polluants et les gains pour la santé, sans compter les gains de temps de déplacements et de stationnements, le vélo utilitaire est devenu une alternative crédible pour les artisans.

Le programme Ma Cycloentreprise, permet aux artisans de bénéficier d’une formation pratique gratuite sur l’usage du vélo utilitaire dans un cadre professionnel, et de bénéficier d’un accompagnement pour le choix du matériel et pour obtenir des aides financières.


Contact CMA 31
Fabrice Boury-Esnault
05 61 10 47 93
fbouryesnault@cm-toulouse.fr

 

Mis en ligne le 19//09/2022

Toute l'actualité


Ce site est mis à jour chaque semaine, nous vous invitons à le consulter régulièrement.

  • CMAR OCCITANIE
  • Logo Facebook
  • Logo Twitter
  • Logo linkedin
  • Logo Instagram
  • Logo YouTube